La vitesse commerciale n’a cessé de diminuer depuis 2001.

Depuis 1990, un programme dénommé VICOM a pour ambition d’améliorer la vitesse commerciale des transports publics appartenant au réseau de surface (trams, bus). Ce programme a été revu en 2006 et renommé AVANTI en 2013. L’amélioration de la vitesse commerciale a pour finalité d’augmenter l’offre de transports en commun.

Malgré les objectifs fixés, la vitesse commerciale n’a cessé de diminuer depuis 2001.

Au MR, nous souhaitons rejoindre à l’horizon 2024 la vitesse commerciale en heures de pointe à 16,5 km/h pour le bus et 16 km/h pour les trams.

En ce qui concerne le métro, le projet PULSAR dont la mise en œuvre a été poursuivie par le gouvernement bruxellois précédent visait à augmenter la fréquence des rames de 2’30’’ à 1’30’’. Cet objectif n’a non seulement pas été atteint mais a également été revu à la baisse avec un objectif de 2’ pour cette législature.

Comme pour le réseau de surface, le MR souhaite augmenter sans plus tarder la vitesse commerciale du métro.

De manière générale, le développement de l’offre de transport en commun doit impérativement être poursuivie en soirée et les week-ends. Cela doit être la priorité si l’on veut que les Bruxellois se tournent davantage vers les transports publics.